LOBBYING ?

Non, il ne peut s’agir d’un tabou. Toutes les grandes entreprises, toutes les organisations professionnelles ont un service dédié au lobbying habillement baptisé dans la plupart des cas « direction des affaires publiques ». Nous pas !

Et pourtant nous ne manquons pas de moyens pour faire passer nos messages à différents niveaux, gouvernement, parlement, collectivités territoriales.

Au niveau gouvernemental

Dans nos Comités siègent es-qualité un représentant du Ministère du Budget et des Comptes Publics et un du Ministère de l’Agriculture. Ils ne doivent être considérés comme des censeurs de nos décisions mais comme des partenaires, des appuis nécessaires pour alimenter les ministres et les cabinets en propositions. Il faut reconstruire ces accords de long terme qu’avaient en leur temps négocié Jean-Luc Lagardère ou Bertrand Bélinguier mettant en avant, sous la formule gagnant-gagnant que la bonne santé de notre Institution profitera d’abord et en tout premier lieu au budget de l’État. En dehors des périodes de crise (France Galop a parfaitement su faire jouer ses réseaux pour passer la période du Covid), nous n’entretenons que peu de relations avec les ministres. Ils viennent à Vincennes à l’occasion du Prix d’Amérique. Ni à l’Arc de Triomphe, ni au Grand Steeple.

L’Institution des Courses est sous la triple tutelle des Ministères du Budget, de l’Agriculture et de l’Intérieur. Mais je regrette qu’on ne cherche pas à établir des liens avec d’autres ministères qui pourraient nous apporter un appui. Je dis à l’envi que le nombre d’hippodromes français constitue un atout. Alors parlons-en avec le Ministre en charge de l’Aménagement des territoires. Les hippodromes sont des espaces naturels, remarquablement entretenus, et pour les hippodromes urbains, des poumons verts des villes. Alors, montrons-le au Ministre en charge de l’Écologie. Nos jockeys sont des sportifs mais jamais nous n’invitons le Ministre des Sports ! Il faudra à l’évidence tisser des liens nouveaux.

Dans nos territoires

Pour nous appuyer dans nos démarches, il faut nous appuyer sur notre formidable maillage territorial des hippodromes. Lors des grands événements en région, il est fréquent d’y rencontrer le député, le sénateur, le Président du Conseil Départemental ou Régional, les maires…. Autant d’élus qui, si on s’y consacre, si on les nourrit de nos revendications, seront d’indispensables ambassadeurs de notre Institution. Auteuil et Longchamp appartiennent à la Ville de Paris. Mais se souvient-on que Madame Hidalgo est venue à Longchamp une demi-heure pour l’inauguration et jamais depuis. Quant à Auteuil… on n’en parle même pas.

Et la société civile

Mon activité professionnelle m’aura permis de proposer au Medef d’organiser son « Université d’Été » à Longchamp et depuis, cette « grand-messe » patronale s’y est fixée chaque fin du mois d’août. Les Premiers Ministres et la moitié des membres du gouvernement y font leur rentrée politique. N’est-ce pas une occasion pour poursuivre nos contacts ? Bien sûr que si. Mais c’est aussi l’occasion d’initier des discussions avec de très nombreux chefs d’entreprise, de parler sponsoring ou propriétariat. Tant de membres importants de ce qu’on appelle la société civile sont à Longchamp pendant deux jours qu’on ne peut passer à côté.

La plupart des sujets que nous aurons à traiter avec les autorités publiques concernent les courses, pas seulement le Galop. Un responsable des liens avec les élus est intégré à l’équipe de la Fédération Nationale des Courses Françaises. Je proposerai au Trot de mutualiser ces efforts et d’étoffer ensemble nos nécessaires démarches.

Une question, une remarque ?

N’hésitez pas à me contacter par mail via ce formulaire pour toute question ou information que vous voudriez me poser ou me transmettre.

LE BÉNÉVOLAT : UN SOCLE DE NOTRE ECOSYSTÈME

On a coutume – et à juste titre – de dire que les propriétaires et les parieurs, sont par leurs contributions, les piliers de notre Institution. On oublie souvent d’y ajouter les bénévoles sans lesquels [...]

CALENDRIER : CRÉER DES RENDEZ-VOUS

Nous avons tous fait l’expérience d’avoir à rechercher sur internet la date de telle ou telle réunion de courses et de découvrir un changement par rapport aux années précédentes. Autrefois, les choses étaient plus simples : [...]

OUVRIR L’ORGANISATION DE FRANCE GALOP VERS D’AUTRES HORIZONS

Parmi les critiques faites par les acteurs des courses sur le fonctionnement de France Galop à l’occasion de différentes enquêtes réalisées soit par des associations socioprofessionnelles soit par la Société-mère elle-même, le fait que France [...]

REDONNER A FRANCE GALOP UNE STATURE INTERNATIONALE

Grand pays de courses, la France a longtemps eu une voix respectée à l’étranger. L’administration de France Galop, emmenée par Louis Romanet et ses principaux collaborateurs jouait un rôle de leader dans les instances de [...]

POUR UNE DÉMARCHE QUALITÉ

Toutes les grandes entreprises recevant du public ont un service ou une direction chargée de piloter une démarche « Qualité ». J’ai souvent évoqué ce sujet avec les dirigeants de France Galop sans succès. Lors de la [...]

LA PROBLÉMATIQUE DE L’OBSTACLE

L’Obstacle est en danger. Je comprends mal la méthode Coué appliqué à la communication officielle de France Galop sur le thème « tous les indicateurs sont au vert ».  Et c’est hélas encore moins juste lorsqu’il s’agit [...]

LE CHEVAL, MOTEUR DE NOTRE PASSION

Le cheval, bizarrement, ce mot revient peu dans les programmes électoraux de tous bords. Or c’est bien le cheval qui nous rassemble, qui est le moteur de notre passion, la clé de notre image, la [...]

LA TRANSPARENCE : LE GAGE DE LA CONFIANCE

Notre écosystème est le point de rencontre de nombreux enjeux financiers et d’intérêts parfois divergents dont France Galop doit garantir à la fois l’équilibre et la parfaite honnêteté. Personne n’imagine investir dans un système dans [...]

LA CARTE DE FRANCE DES HIPPODROMES

Autant le dire clairement, je n’aime pas cette expression de « carte de France des hippodromes » qui a trop servi d’alibi pour ceux qui voulaient ouvrir un débat portant essentiellement sur la fermeture des hippodromes. Alors [...]

LE PRESIDENT DE FRANCE GALOP, ADMINISTRATEUR DU PMU

Être Président de France Galop c’est aussi être un administrateur majeur du PMU à parité avec le Trot. C’est une lourde responsabilité qui justifie notamment la disponibilité qu’il faut assumer pour garantir la bonne exécution [...]