REDONNER A FRANCE GALOP UNE STATURE INTERNATIONALE

Grand pays de courses, la France a longtemps eu une voix respectée à l’étranger. L’administration de France Galop, emmenée par Louis Romanet et ses principaux collaborateurs jouait un rôle de leader dans les instances de la Fédération Internationale ou du Pattern Races Committee.

Il convient de faire état de nouvelles ambitions internationales pour France Galop, non pas au plan institutionnel mais en fixant trois objectifs concrets :

  • Assurer la promotion des courses françaises auprès des propriétaires étrangers en valorisant par des campagnes actives nos atouts et particulièrement nos programmes, nos centres d’entraînement et bien sûr le niveau de nos allocations et les avantages du label « FR » pour l’obtention des primes. Il faut pour cela redonner une existence visible à un pôle international au sein de France Galop sous une forme à définir mais qui reprendrait d’une manière ou d’une autre le fonctionnement du FRBC avec une feuille de route bien définie. L’intéressante tendance à l’installation d’entraineurs venus notamment d’Outre-Manche doit servir de point d’appui à cette politique. La collaboration des agences de vente et des courtiers doit être recherchée, comme elle l’était par le passé.

  • Renforcer la communication à l’étranger autour des grands succès de nos champions. Après les victoires d’Ace Impact dans l’Arc de Triomphe ou de Big Rock dans les Queen Elizabeth, une campagne de promotion menée par France Galop dans la presse britannique eut été pertinente. Il y a là un axe peu onéreux mais utile et qui témoignerait du soutien de la Société-mère aux acteurs de la filière.

  • Redynamiser les contacts avec les autorités hippiques internationales pour développer directement (et pas seulement par l’intermédiaire du PMU) la commercialisation de nos courses sur les marchés des paris hippiques. On a vu le succès des enjeux pris en masse commune ou en masse séparée à Hong Kong ou au Japon.

Pour appuyer cette politique, le président de France Galop doit nécessairement s’impliquer personnellement afin de tisser des contacts personnels avec ses homologues des principaux pays de courses et marquer plus visiblement le fait qu’il est l’hôte de la Conférence Internationale qui se réunit chaque année au lendemain du weekend du Prix de l’Arc de Triomphe.

Nul doute qu’une politique internationale active de France Galop doit être un levier supplémentaire de croissance au profit de l’ensemble des acteurs de la filière.

 

Une question, une remarque ?

N’hésitez pas à me contacter par mail via ce formulaire pour toute question ou information que vous voudriez me poser ou me transmettre.

LE BÉNÉVOLAT : UN SOCLE DE NOTRE ECOSYSTÈME

On a coutume – et à juste titre – de dire que les propriétaires et les parieurs, sont par leurs contributions, les piliers de notre Institution. On oublie souvent d’y ajouter les bénévoles sans lesquels [...]

CALENDRIER : CRÉER DES RENDEZ-VOUS

Nous avons tous fait l’expérience d’avoir à rechercher sur internet la date de telle ou telle réunion de courses et de découvrir un changement par rapport aux années précédentes. Autrefois, les choses étaient plus simples : [...]

OUVRIR L’ORGANISATION DE FRANCE GALOP VERS D’AUTRES HORIZONS

Parmi les critiques faites par les acteurs des courses sur le fonctionnement de France Galop à l’occasion de différentes enquêtes réalisées soit par des associations socioprofessionnelles soit par la Société-mère elle-même, le fait que France [...]

POUR UNE DÉMARCHE QUALITÉ

Toutes les grandes entreprises recevant du public ont un service ou une direction chargée de piloter une démarche « Qualité ». J’ai souvent évoqué ce sujet avec les dirigeants de France Galop sans succès. Lors de la [...]

LA PROBLÉMATIQUE DE L’OBSTACLE

L’Obstacle est en danger. Je comprends mal la méthode Coué appliqué à la communication officielle de France Galop sur le thème « tous les indicateurs sont au vert ».  Et c’est hélas encore moins juste lorsqu’il s’agit [...]

LE CHEVAL, MOTEUR DE NOTRE PASSION

Le cheval, bizarrement, ce mot revient peu dans les programmes électoraux de tous bords. Or c’est bien le cheval qui nous rassemble, qui est le moteur de notre passion, la clé de notre image, la [...]

LOBBYING ?

Non, il ne peut s’agir d’un tabou. Toutes les grandes entreprises, toutes les organisations professionnelles ont un service dédié au lobbying habillement baptisé dans la plupart des cas « direction des affaires publiques ». Nous pas ! Et [...]

LA TRANSPARENCE : LE GAGE DE LA CONFIANCE

Notre écosystème est le point de rencontre de nombreux enjeux financiers et d’intérêts parfois divergents dont France Galop doit garantir à la fois l’équilibre et la parfaite honnêteté. Personne n’imagine investir dans un système dans [...]

LA CARTE DE FRANCE DES HIPPODROMES

Autant le dire clairement, je n’aime pas cette expression de « carte de France des hippodromes » qui a trop servi d’alibi pour ceux qui voulaient ouvrir un débat portant essentiellement sur la fermeture des hippodromes. Alors [...]

LE PRESIDENT DE FRANCE GALOP, ADMINISTRATEUR DU PMU

Être Président de France Galop c’est aussi être un administrateur majeur du PMU à parité avec le Trot. C’est une lourde responsabilité qui justifie notamment la disponibilité qu’il faut assumer pour garantir la bonne exécution [...]