LE FONCTIONNEMENT DE FRANCE GALOP : IL FAUT QUE ÇA CHANGE !

J’ai siégé dans de nombreuses instances de l’Institution, Conseil d’Administration, et Comité, Conseils du Plat et de l’Obstacle, Commissions diverses. Je suis bien placé pour en mesurer l’intérêt mais aussi les limites. Beaucoup de bénévoles m’ont si souvent exprimé leur regret de « ne servir à rien » et de n’être là que pour valider des décisions préparées à l’avance.

La commission « Gouvernance » mise en place en 2022 pour réformer ce fonctionnement a sans doute suscité bien des espoirs. Elle a – à mon sens – accouché d’une souris.

Il faut revoir l’organisation de nos réunions du Comité, permettre à ses membres de participer à la construction de l’ordre du jour, donner plus de temps au débat avec la possibilité de poser à l’avance des questions d’actualité. On peut dynamiser son fonctionnement en organisant des séminaires thématiques sur des sujets stratégiques. Des consultations rendues plus souples avec les moyens de vidéo-transmission.

Il est indispensable de présenter, en amont des réunions du Conseil d’Administration, à toutes les associations représentatives les projets et les décisions qui se préparent. Plus les décisions sont stratégiques, courageuses, décisives, plus elles doivent être préparées par une vraie concertation.  Chaque association représentative doit être un rouage utile de la politique de France Galop. Je ferai des propositions précises en ce sens. Par ailleurs,  je m’engage évidemment à tenir compte des équilibres qui se dégageront des élections des socioprofessionnels dans la composition du Conseil d’Administration que je serai alors amené à proposer au Comité.

Dans le même esprit, je veillerai à ce que le corps des cooptés soit régulièrement associé à la réflexion stratégique en amont des prises de décisions.

Chaque membre du Comité doit pouvoir, s’il le souhaite et s’il a la disponibilité nécessaire, s’impliquer plus concrètement. Des commissions doivent être créées. Certaines existent dorénavant dans nos statuts. Elles ont été malheureusement conçues de manière très limitative. D’autres doivent être créées sans pour autant transformer nos processus de décisions en usine à gaz. Des missions de concertation et de réflexions débouchant sur des propositions concrètes doivent pouvoir être menées.

Beaucoup des débats des Instances de France Galop ne sont pas liés uniquement à des sujets « Galop » et ne trouveront des solutions ambitieuses et opérationnelles sans le Trot. Pourquoi ne pas inviter à nos réunions du Comité le Président du Cheval Français ? Pourquoi ne pas suggérer la réciproque ? Il fut un temps où les Conseils d’Administration des deux Sociétés-mères se réunissaient parfois ensemble. Pourquoi y renoncer ?

Nos instances nationales comme régionales ne peuvent être de simples chambres d’enregistrement. Le comité est riche de sa diversité. Profitons-en. Je ne me situe pas dans la simple continuité des situations existantes mais d’une évolution déterminée et ambitieuse.

Une question, une remarque ?

N’hésitez pas à me contacter par mail via ce formulaire pour toute question ou information que vous voudriez me poser ou me transmettre.

LE BÉNÉVOLAT : UN SOCLE DE NOTRE ECOSYSTÈME

On a coutume – et à juste titre – de dire que les propriétaires et les parieurs, sont par leurs contributions, les piliers de notre Institution. On oublie souvent d’y ajouter les bénévoles sans lesquels [...]

CALENDRIER : CRÉER DES RENDEZ-VOUS

Nous avons tous fait l’expérience d’avoir à rechercher sur internet la date de telle ou telle réunion de courses et de découvrir un changement par rapport aux années précédentes. Autrefois, les choses étaient plus simples : [...]

OUVRIR L’ORGANISATION DE FRANCE GALOP VERS D’AUTRES HORIZONS

Parmi les critiques faites par les acteurs des courses sur le fonctionnement de France Galop à l’occasion de différentes enquêtes réalisées soit par des associations socioprofessionnelles soit par la Société-mère elle-même, le fait que France [...]

REDONNER A FRANCE GALOP UNE STATURE INTERNATIONALE

Grand pays de courses, la France a longtemps eu une voix respectée à l’étranger. L’administration de France Galop, emmenée par Louis Romanet et ses principaux collaborateurs jouait un rôle de leader dans les instances de [...]

POUR UNE DÉMARCHE QUALITÉ

Toutes les grandes entreprises recevant du public ont un service ou une direction chargée de piloter une démarche « Qualité ». J’ai souvent évoqué ce sujet avec les dirigeants de France Galop sans succès. Lors de la [...]

LA PROBLÉMATIQUE DE L’OBSTACLE

L’Obstacle est en danger. Je comprends mal la méthode Coué appliqué à la communication officielle de France Galop sur le thème « tous les indicateurs sont au vert ».  Et c’est hélas encore moins juste lorsqu’il s’agit [...]

LE CHEVAL, MOTEUR DE NOTRE PASSION

Le cheval, bizarrement, ce mot revient peu dans les programmes électoraux de tous bords. Or c’est bien le cheval qui nous rassemble, qui est le moteur de notre passion, la clé de notre image, la [...]

LOBBYING ?

Non, il ne peut s’agir d’un tabou. Toutes les grandes entreprises, toutes les organisations professionnelles ont un service dédié au lobbying habillement baptisé dans la plupart des cas « direction des affaires publiques ». Nous pas ! Et [...]

LA TRANSPARENCE : LE GAGE DE LA CONFIANCE

Notre écosystème est le point de rencontre de nombreux enjeux financiers et d’intérêts parfois divergents dont France Galop doit garantir à la fois l’équilibre et la parfaite honnêteté. Personne n’imagine investir dans un système dans [...]

LA CARTE DE FRANCE DES HIPPODROMES

Autant le dire clairement, je n’aime pas cette expression de « carte de France des hippodromes » qui a trop servi d’alibi pour ceux qui voulaient ouvrir un débat portant essentiellement sur la fermeture des hippodromes. Alors [...]